Le prochain Cadre stratégique pour l’agriculture

Efforts visant à améliorer les politiques et programmes du gouvernement fédéral dans le domaine de l’agriculture

Récemment, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a publié des recommandations afin de contribuer à l’élaboration du prochain Cadre stratégique pour l’agriculture – un cadre de politique et de financement quinquennal et multilatéral que signent le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires et qui régira un grand nombre des programmes et soutiens offerts aux producteurs agricoles au Canada.

Le Cadre stratégique pour l’agriculture en vigueur actuellement, intitulé « Cultivons l’avenir 2 » (CA2), viendra à échéance le 31 mars 2018, et des préparatifs sont en cours pour examiner la teneur de la prochaine génération de politiques et programmes.

Notre processus de formulation de recommandations

Trois groupes de travail de la FCA se sont chargés de formuler les recommandations, soit le Groupe de travail sur les investissements stratégiques, le Groupe de travail sur la gestion des risques et le Groupe de travail sur le développement des marchés. Nous avons aussi tenu une séance avec d’autres groupes de producteurs et organisations de l’industrie pour leur fournir un aperçu des politiques et recommandations adoptées par la FCA. Ces groupes et organisations ont aussi pu faire connaître leurs propres positions et nous ont aidés à mieux définir les enjeux.

Le rapport final intitule « Le prochain Cadre stratégique pour l’agriculture : Le positionnement de l’agriculture canadienne pour sa réussite continue » aborde une grande variété de sujets, notamment :

  • Besoin d’encourager l’adoption de pratiques de gestion bénéfiques
  • Recours à des outils de gestion des risques afin d’atténuer les dommages occasionnés par la volatilité accrue des conditions météorologiques
  • Coordination des investissements aux fins de développement des marchés
  • Investissement dans des activités de découverte scientifique et de recherche agricole
  • Mise en place d’une stratégie alimentaire nationale soutenue par les gouvernements et l’industrie
  • Marquage et profil accru des produits alimentaires canadiens, dans le cadre d’efforts visant à faire connaître nos produits tant au Canada qu’à l’étranger
  • Mesures d’adaptation et d’atténuation à l’égard du changement climatique afin que l’agriculture canadienne soit un chef de file à l’échelle mondiale en matière de durabilité